Lorsque l'on est expatrié , le lien avec notre pays, le lien officiel , c'est l'ambassade, de France pour nous.

Parfois de petite taille, humaine et à l'écoute , comme à Accra, parfois une énorme machine bureaucratique comme à Dakar. Il est vrai que la population française est de mille âmes environ au Ghana et de 30000 environ au Sénégal ... Donc il faut bien s'adapter, mais, l'adaptation est parfois étonnante. A Dakar, il faut passer par un serveur téléphonique sénégalais pour prendre RDV , pourquoi pas, mais ce serait plus facile si les hôtesses parlaient couramment français... Ne me dites pas que je suis mauvaise langue, 6 mois de tentative pour prendre un RDV , avec un appel par semaine, je ne compte même pas le nombre de fois où je suis restée en attttttteeeennnnnnttttteee ....,

Peut être je n'ai pas eu de chance, peut être que j'ai la poisse, il n'empêche que lorsque que nous avons enfin eu notre RDV pour réaliser nos cartes consulaires , logiquement obligatoire à la condition de pouvoir les faire,  ha , la dame qui nous a reçu m'a confirmé qu'elle entendait cela tous les jours..

Bien heureux celui qui peut faire cette démarche en un mois.., Enfin vu à quoi cela sert... A part à être régularisé comme expatrié ..

Une autre chose intéressante c'est les communiquées d'ambassade, surtout au Sénégal ... 

Actuellement , nous sommes en risque attentat majeur, avec liste d'endroits à éviter pour de nombreuses ambassades, notamment américaine , et bcp d'autres ,  ONG, sauf pour la France, qui n'a que 30000 ressortissants sur place ...  Pour nous ras, faire un peu attention dans les stades et regroupements... Alors qu'une liste détaillée circule.... 

Je suis impressionnée par cette faculté à occulter le problème , ou la vie d'un français à moins de valeur que celle d'un américain , puisque son ambassade lui transmet , a lui , la liste des lieux à risque .... je sais c'est de l'analyse facile et de bas étage, mais c'est tentant, non ?

Alors, il ne reste plus qu'à remercier grandement les copines des copines qui ont eu l'info et qui nous l'on fait parvenir, peut être que cela ne changera rien, peut être que cela va nous sauver la vie ...

En attendant MERCI à celles qui ont pris leurs téléphones pour nous prévenir, nous pauvres français qui ne sommes au courant de rien ....